Mariage

Faire soi même son wedding cake

Mi juin dernier, à l’occasion de mon mariage, j’ai décidé de faire moi-même mon gâteau de mariage, accompagnée de ma témoin et meilleure amie.

Nous avions souvent fait des petites pièces montée ou des petits wedding cakes lors de nos anniversaires pour nous amuser et à l’origine nous avions décidé de faire une pièce montée de choux pour le retour du mariage.
Je rêvais d’une pièce montée de choux ou à l’américaine pour notre mariage mais faute de budget ce n’était pas envisageable.
Alors je me suis retournée vers notre boulangerie qui fait de très bons et beaux gâteaux. Puis sur un coup de tête j’ai décidé de changer d’avis, convaincu mon amie de se lancer avec moi et surtout convaincu mon futur mari et son copain à elle de nous faire confiance.

C’est alors qu’à débuté notre aventure de fabrication maison du wedding cake de mon mariage, pour 150 adultes et 17 enfants.

Dans cet article je vais essayer de vous raconter ça et vous donner quelques conseils si vous aussi souhaitez vous lancer. D’ailleurs n’hésitez pas à réagir et me poser des questions.

Pour faire soi même son gâteau de mariage il faut :

Une recette

J’ai trouvé cette recette suite à l’émission du meilleur pâtissier sur M6. Je voulais un gâteau avec comme base du chocolat et cette recette s’est révélée très alléchante.

Wedding cake chocolat-mangue passion

Pour 1 gâteau de diamètre 20 (hauteur 7-8 cm) : pour 16 parts

Génoise :

Ingrédients :
6 oeufs
200 g de sucre
150 g de miel
275 g de crème liquide
135 g de chocolat noir
250 g de farine
15 g   de levure chimique
150 g de poudre d’amande
40 g   de cacao
150 g de beurre fondu

Battre les oeufs avec le sucre et le miel.
Faire fondre le chocolat noir dans la crème liquide.
Mélanger ces 2 préparations.
Ajouter la farine, la levure, la poudre d’amande, le cacao et le beurre fondu.
Cuire 1h à 180°C.

Ganache :

Ingrédients :
600 g de chocolat au lait
80 g  de sucre glace
300 g de purée mangue passion
105 g de beurre


Faire fondre le chocolat et le beurre.

Ajouter le sucre glace, la purée et le beurre fondu.Assemblage & finition :Laisser refroidir la génoise et la ganache.
Découper le dessus de la génoise pour la rendre bien plate puis la découper en 2.
Etaler la ganache entre les 2 morceaux de génoise, puis au dessus et autour.

Puis place à votre imagination pour la déco en pâte à sucre.

=> J’ai réalisé 10 gâteaux de diamètre 20 et 1 gâteau diamètre 25.
Pour 9 gâteaux de diamètre 20 j’ai juste ajouté des décorations en pâte à sucre (perles, coeurs et fleurs) et j’ai essayé de lisser la ganache ou dessiné des rayures …
Pour le wedding cake principal, j’ai revêtu de pâte à sucre un gâteau de diamètre 20, le gâteau de diamètre 25 et un faux gâteau en polystyrène de diamètre 15. J’ai mis des rubans entre chaque étage et diverses décorations.

J’ai acheté une grande partie des ingrédients sur cook-shop.fr car je voulais du chocolat de bonne qualité et j’ai choisi la marque Valrhona : noir Caraïbe 66% et lait Jivara 40% => ce chocolat est sous forme de fèves donc très pratique pour cuisiner.
J’ai aussi trouvé sur ce site la purée de mangue et la purée de passion (j’ai mélangé en moitié-moitié pour la recette) de bien meilleur qualité (teneur en fruit 90% mini) que ce que j’avais utilisé en entraînement (la purée mangue-passion de chez Picard).

Pour la pâte à sucre et le matériel spécifique (rouleau, tapis, support, petit matériel, perles …) j’ai tout acheté sur le site féérie cake

Un planning

M-7 : la décision est prise, choix de la recette

M-6 : achat de nouveau matériel pour le travail de la pâte à sucre, de moules, …

M-5 : 1er test de la recette pour 1 gâteau de diamètre 20 décoré avec la pâte à sucre => validation de la recette au niveau du goût

M-4 à M-1 : 2 autres entraînement, notamment pour prévoir le temps de cuisson exact avec le four et quelques entrainement de travail de la pâte à sucre surtout sur du polystyrène

J-15 : commande des ingrédients

J-3 : préparation de la cuisine, fabrication du faux gâteau de diamètre 15 avec la pâte à sucre

J-2 : 10h : arrivée de ma témoin et lancement des opérations
10h30 : le robot pâtissier est lancé, fabrication des génoises 2 par 2
11h : lancement des 2 premiers gâteau en cuisson
12h : en parallèle lancement de la fabrication de la ganache (toujours au moins 2 génoises au four en cour de cuisson)
18h : les 11 gâteaux sont cuits, découpe du dessus des gâteaux et ouverture des gâteaux en 2
18h30 : les ganaches sont prêtes, garnissage d’un gâteau diamètre 20 et du gâteau diamètre 25
19h30 : pose de la pâte à sucre sur ces 2 gâteaux (nous n’avons préparé que les 2 gâteaux du wedding cake ce jour là car les 9 autres auraient été trop difficiles à transporter couverts de ganache)
20h30 : lancement de la fabrication des fleurs et des coeurs en pâte à sucre
21h30 : fin de cuisine
22h30 : fin de chantier, cuisine propre et rangée, tout est prêt pour le lendemain

J-1 : 9h : préparation des affaires à emmener à la salle (que nous devions avoir à 11h)
11h : déchargement dans la salle (notamment des gâteaux)
11h30-15h : garnissage des 9 autres gâteaux et décoration, assemblage des 3 étages du wedding cake (tout ça dans le secret de la cuisine pendant que mon futur mari, des amis et nos parents commençaient à installer la salle)
15h : ouf, tout est prêt, nous pouvons aider à l’installation de la salle

Jour J : 20h15 : service du dessert apporté par mon mari, ma témoin et moi même au son de Mika « Celebrate »

 

Et beaucoup de motivation !!!

Il faut y croire, la preuve ça peut se faire et c’est un très beau souvenir, aussi bien la préparation que le jour J.

Et le prix ? 
J’en ai eu pour 404€ de matière première (avec uniquement des ingrédients de très bonne qualité) et 243€ de matériel (acheté pour l’occasion mais que je réutiliserai) ce qui revient à 3€90 par invité (avec du reste de gâteau et d’ingrédient après le mariage) ou 2€40 en comptant uniquement les ingrédients.

Mes conseils pour se lancer

– Tester la recette pour le goût mais surtout la cuisson pour organiser son four le jour J

– Acheter des ingrédients de bonne qualité car c’est quand même le dessert du mariage

– Oser se lancer, malgré le stress de l’entourage (pour ma part seulement 4 amis étaient au courant et heureusement car nos familles ne nous auraient jamais laissé faire)
=> l’inquiétude de mon futur mari : et si on rate ?
=> on a déjà tout testé donc au pire un gâteau est cramé mais on pourra toujours le refaire ou un gâteau est moins beau que prévu mais tant que c’est bon ça ira quand même.
=> donc no stress, il faut que se soit du plaisir !!!

Enfin, voici un site qui m’a conforté dans mon idée de me lancer :
http://blog.lalettregourmande.com/comment-faire-un-wedding-cake/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s